Accueil > Actualité > Prix des Bâtisseurs 2016

Prix des Bâtisseurs 2016

L’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) trouve ses sources dans des institutions d’enseignement supérieur de grande réputation. En effet, grâce à des bâtisseurs, hommes et femmes, le réseau collégial privé bénéficie d’une solide tradition de rigueur et de qualité. Cela se traduit par un niveau inégalé de réussite scolaire et éducative des étudiants qui ont fréquenté les institutions membres du réseau. Ces bâtisseurs ont également transmis des valeurs fondamentales comme l’honnêteté, le sens des responsabilités et l’engagement social. Là encore, ils laissent un héritage qui est source d’inspiration.

Annuellement, l’ACPQ remet le Prix des bâtisseurs à une personne ou un groupe de personnes s’étant illustré par des réalisations professionnelles insignes qui ont eu un impact significatif, notamment sur la reconnaissance des collèges privés subventionnés du Québec, sur le développement du réseau ou sur la qualité de l’enseignement collégial, sur le plan des idées, de l’organisation ou de la promotion.

Dans le cadre de son assemblée générale annuelle se tenant au Collège LaSalle à Montréal, l’Association a décerné le Prix des Bâtisseurs 2016 à l’École nationale de cirque. L’École nationale de cirque est une école supérieure d’art de niveaux secondaire et postsecondaire vouée à l’éducation et la formation d’artistes de cirque professionnels et d’enseignants. L’École est également un centre de recherche et d’innovation dans les arts du cirque et leur pédagogie.

Fondée en 1981, alors qu’il n’existait aucune école de formation supérieure en cirque au Canada et dans toute l’Amérique du Nord et qu’une seule école de cirque européenne, l’École nationale de cirque occupe aujourd’hui un rôle de premier plan parmi les meilleures écoles de cirque au monde. D’envergure internationale, l’École est la seule institution publique ou privée en Amérique du Nord qui offre trois programmes de formation en enseignement des arts du cirque. Elle accueille environ 150 étudiants sur une base annuelle. Le développement de leur propre modèle pédagogique, le rayonnement et l’attraction à l’international ainsi que sa chaire de recherche attribuée par le Conseil en sciences humaines du Canada ne représentent que quelques exemples d’innovations et d’audace qui ont su agir en tant que levier pour l’École et pour le réseau collégial québécois.

Lors de la cérémonie de remise des prix des Bâtisseurs 2016, en guide de reconnaissance, l’École nationale de cirque a reçu une sculpture de l’artiste québécois Denis Gagnon. L’œuvre de verre jongle entre des concepts hautement symboliques pour les arts du cirque soit l’équilibre et le mouvement tout en mettant en valeur, au centre, l’artiste, l’étudiant sans qui n’est rien possible.