Retour aux articles

Le prix de l’Innovation 2017 est remis au Collège Marianopolis

Montréal, le 7 juin 2017 - Le Prix de l’Innovation de l’Association des collèges privés du Québec souligne les réalisations novatrices d’une personne ou d’un groupe de personnes dans un établissement ou dans le réseau collégial qui ont des retombées positives indéniables, notamment sur la qualité de la formation, la réussite scolaire, le recrutement de la clientèle, l’économie d’une région et la notoriété de l’enseignement privé.

Cette année, l’Association des collèges privés du Québec est fière de remettre le Prix de l’Innovation au Collège Marianopolis pour le projet Pollinisation et sa classe verte. Sous la responsabilité de Michèle Saumier, professeure en biologie, ce projet innovant a su rassembler concrètement sa communauté autour d’enjeux environnementaux.

Le projet a séduit le jury pour ses valeurs de collaboration, de partenariat et de développement durable. Ayant pour objectif la sensibilisation de la communauté à l’importance de la pollinisation pour maintenir l’équilibre et la pérennité des écosystèmes, la professeure et les étudiants ont notamment créé un jardin d’abeilles, enrichi le jardin des papillons et construit un motel pour insectes. Il importait pour professeure Saumier de favoriser une approche pédagogique pratique pour l’acquisition des compétences pour ses étudiants. À titre d’exemple, ces derniers ont dû effectuer d’exhaustives recherches pour sélectionner les plantes pouvant attirer les abeilles. Ils ont aussi appris à travailler en équipe et à recruter des bénévoles pour veiller à l’entretien des jardins.

Les retombées du projet ont été plus grandes qu’attendues. L’entière communauté du Collège Marianopolis peut maintenant bénéficier d’une classe verte où tout un chacun peut y étudier et relaxer. De plus, ce projet promet pour l’année à venir où les étudiants inscrits au certificat en environnement poursuivront les travaux dans une perspective d’assurer la pérennité des jardins.

Le Prix est une sculpture de l’artiste québécois Denis Gagnon, qui a pour titre L’or de la terre. L’inspiration de cette pièce est appuyée sur l’importance de la pollinisation en faveur de la pérennité des écosystèmes. Le travail des abeilles est une part essentielle de l’existence même de la vie sur terre. De ce fait, le pollen lui-même devient une substance précieuse assurant l’équilibre nécessaire à notre présence dans la grande chaîne de la vie. Pour illustrer cette constatation à la fois simple et complexe, l’artiste a inséré des espaces couverts de feuilles d’or là où se trouve naturellement le pollen sur les fleurs et sur les insectes. La gravure sur verre en profondeur forme de bas reliefs inversés donnant une vision prenante et lumineuse du sujet.

Dernières nouvelles

Prix des Bâtisseurs 2017

L’Association des Collèges privés du Québec (ACPQ) est fière d’avoir décerné le Prix des Bâtisseurs 2017 à deux collèges centenaires dirigés par des familles soit le Collège Bart et le Collège O’Sul...

En savoir plus

La liberté de choix pour favoriser l’accessibilité au réseau collégial

Montréal, 11 septembre 2017 — L’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) manifeste son inquiétude à l’égard des orientations prises par le Parti québécois lors de son récent congrès à propos ...

En savoir plus