Retour aux articles

Les collèges membres de l'ACPQ déçus de la suspension du calcul de la cote R

Montréal, le 20 avril 2020 – Les collèges membres de l’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) sont déçus de la décision du ministre de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur de suspendre le calcul de la cote R pour la session d’hiver 2020. L’Association a eu l’opportunité d’en informer le ministre et de soulever des impacts potentiels de cette décision sur nos étudiants.

Depuis le début de la pandémie, les collèges privés et leurs enseignants se sont mobilisés et ont réussi à offrir leurs programmes en ligne ou en mode alternatif. De nombreuses mesures ont été mises en œuvre afin de soutenir les étudiants et plus particulièrement ceux ayant des besoins particuliers.  Ces services sont offerts en modes virtuels ou alternatifs afin notamment d’offrir du soutien psychologique et de briser l’isolement des étudiants. L’objectif de nos collèges étant la réussite de nos étudiants, tous les efforts ont été mis en place afin de poursuivre la session.

Dans ce contexte, nous constatons que cette décision a démotivé les étudiants qui ont fait les efforts escomptés pour poursuivre leur formation et a démobilisé le personnel enseignant qui a travaillé sans relâche afin de trouver des solutions innovantes afin de compléter la session.

« Cette situation génère de l’anxiété supplémentaire chez les étudiants. Depuis l’annonce de cette suspension du calcul de la cote R, les étudiants entrent en contact avec leur collège et ont peur que cette décision ait un impact négatif sur leur admission à l’université. Il ne faut pas oublier que plusieurs semaines de cours s’étaient écoulées avant le début de la crise et que les étudiants ont mis tous les efforts pour réussir leurs cours, et ce, depuis le mois de janvier.  En ce sens, un geste du ministre afin de rassurer les étudiants serait le bienvenu, » mentionne le directeur général de l’ACPQ, monsieur Patrick Bérubé.

« Il y a un bon nombre d’étudiants dans le réseau privé et public qui réussissent par leurs efforts à mieux performer et en abolissant la cote R de la session de l’hiver, ils seront privés du fruit de ces efforts, » selon monsieur Christian Corno, président de l’ACPQ et directeur général du Marianopolis College.

L’ACPQ propose au ministre de former un comité inter ordre qui analysera en profondeur les impacts de cette décision tant pour cette session que pour celles d’été et d’automne qui sont à venir. Ceci pourrait permettre de trouver d’autres mécanismes afin de reconnaitre les résultats de la session d’hiver et ainsi rassurer l’ensemble des étudiants.

Le réseau collégial privé subventionné, un réseau diversifié, ouvert et accessible à tous. L’ACPQ regroupe 21 collèges privés subventionnés du Québec, établis dans les régions de Montréal, Québec, Trois-Rivières, Gatineau, Sherbrooke et Drummondville, qui, dans une tradition d’excellence, mettent tout en œuvre pour favoriser la réussite de leurs étudiants. Les taux d’obtention du diplôme dans la durée prescrite – deux ans au préuniversitaire et trois ans au secteur technique – en sont un exemple éloquent.

- 30 -

Source :        Patrick Bérubé, Directeur général

                   514 880-8890

Dernières nouvelles

CHRISTIAN CORNO RÉÉLU À LA PRÉSIDENCE DE L’ASSOCIATION DES COLLÈGES PRIVÉS DU QUÉBEC

Montréal, le 22 septembre 2020 — L’Association des collèges privés du Québec a tenu sa 65e Assemblée générale annuelle, le 21 septembre dernier par visioconférence. Lors de cette assemblée, la minist...

En savoir plus

Les collèges privés subventionnés accueillent favorablement les nouvelles sommes pour soutenir les étudiants

Montréal, le 24 août 2020 - L’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) accueille favorablement l’annonce de la ministre Danielle McCann d’un ajout de 375 M$ pour soutenir la population étudia...

En savoir plus