Retour aux articles

Prix des Bâtisseurs 2017

L’Association des Collèges privés du Québec (ACPQ) est fière d’avoir décerné le Prix des Bâtisseurs 2017 à deux collèges centenaires dirigés par des familles soit le Collège Bart et le Collège O’Sullivan de Montréal, dans le cadre de son assemblée générale annuelle se tenant à l’École nationale de cirque. La famille Bart et la famille Rousseau ont su bâtir des collèges où le développement constant de nouvelles activités de formation collégiale est au cœur de leur ADN.

Annuellement, l’ACPQ remet le Prix des bâtisseurs à une personne ou un groupe de personnes s’étant illustré par des réalisations professionnelles insignes. Ces personnes ont eu un impact significatif, notamment sur la reconnaissance des collèges privés subventionnés du Québec, sur le développement du réseau ou sur la qualité de l’enseignement collégial, sur le plan des idées, de l’organisation ou de la promotion.

En effet, grâce à des bâtisseurs, hommes et femmes, le réseau collégial privé bénéficie d’une solide tradition de rigueur et de qualité. Cela se traduit par un niveau inégalé de réussite scolaire et éducative des étudiants qui ont fréquenté les institutions membres du réseau. Ces bâtisseurs ont également transmis des valeurs fondamentales comme l’honnêteté, le sens des responsabilités et l’engagement social. Là encore, ils laissent un héritage qui est source d’inspiration.

Lors du banquet de reconnaissance, les deux collèges lauréats ont reçu une sculpture de l’artiste québécois Denis Gagnon. Cette sculpture est composée d’un assemblage de quatre plaques de verre montées en superposition les unes par-dessus les autres à l’aide de billes de verre. Chaque plaque a un carré de couleur différente, pour marquer le passage intergénération. C’est la connaissance elle-même qui se transmet de génération en génération qui sera polie par la suite par l’enseignement particulier de chaque matière. Aucune ascension ne se fait sans risque, mais l’aventure doit être vécue avec l’espoir d’une société meilleure aux pensées qui s’élèvent avec un peu d’effort de chacun.

Voici quelques lignes sur leurs histoires inspirantes.

Le Collège Bart est un établissement d’enseignement collégial privé qui existe depuis 100 ans. Au fil des ans, quatre générations ont dirigé le Collège : Jean-Baptiste Bart, Jean-Guy Bart, Marjolaine Bart et Michel Bellerose, puis maintenant Dominique Bellerose Bart et Nicolas Bellerose.

Depuis ses débuts, le Collège Bart se distingue par l’acquisition de compétences directement transférables sur le marché du travail, et ce, dans différents secteurs d’activités. Cette évolution de l’offre de formation est en corrélation avec le développement du marché du travail, et ce, depuis 1917. Dès la fin de leur formation, les étudiants sont prêts à relever les défis que leur lancera leur nouvel employeur et à vivre pleinement leur passion. La disponibilité du personnel, le service d’aide au placement gratuit, les services personnalisés et l’encadrement des étudiants sont des services qui établissent la solide réputation du Collège. De plus, on ne peut passer sous silence l’importance du développement de collaborations et de partenariats avec les grands joueurs des secteurs de formation qui permet de confirmer de plus bel le leadership du Collège.

Le Collège O’Sullivan de Montréal a célébré 100 ans de fondation en 2016. L’Histoire de la famille Rousseau est étroitement liée à celle du Collège O’Sullivan de Montréal dès ses débuts. En effet, après y avoir travaillé respectivement à titre de secrétaire et d’enseignant, madame et monsieur Rousseau ont reçu le mandat d’administrer le collège en 1931 pour ensuite l’acquérir en 1934. En 1961, suite au décès de M. Rousseau, leurs fils Rodolphe Rousseau se joint au collège et entreprend des changements importants qui vont transformer le petit Collège Commercial en un établissement d’enseignement collégial technique avec des structures, une mission éducative et des stratégies de développement. Aujourd’hui, le Collège familial de troisième génération est dirigé par Joanne Rousseau, après 14 années comme directrice des études, Jacques Rousseau, membre du conseil d’administration, Lisanne Rousseau, directrice du marketing et des Services aux admissions et placements ainsi que Pierre Rousseau, responsable des ressources matérielles et de l’immeuble.

La philosophie du Collège se définit à partir des trois principes suivants : la qualité exceptionnelle de la formation, l’excellence de la pensée et la formation complète de la personne. Le Collège O’Sullivan de Montréal a su maintenir sa position de chef de file dans le développement de programmes de qualité où les professeurs détiennent une solide expérience en milieu de travail qui permet de transformer la théorie en pratique. On reconnait le Collège O’Sullivan de Montréal pour son leadership et sa capacité à sortir des sentiers battus notamment en offrant des modèles novateurs de programmes.

 

Dernières nouvelles

La liberté de choix pour favoriser l’accessibilité au réseau collégial

Montréal, 11 septembre 2017 — L’Association des collèges privés du Québec (ACPQ) manifeste son inquiétude à l’égard des orientations prises par le Parti québécois lors de son récent congrès à propos ...

En savoir plus

Le prix de l’Innovation 2017 est remis au Collège Marianopolis

Montréal, le 7 juin 2017 - Le Prix de l’Innovation de l’Association des collèges privés du Québec souligne les réalisations novatrices d’une personne ou d’un groupe de personnes dans un établissement...

En savoir plus